Storyteller, le polar qui m’a baladée…

storyteller  Mon amour des polars n’est plus une surprise pour personne! J’ai déniché Storyteller, de James Siegel dans un kiosque de gare. au tout début, c’est la couverture qui m’a intriguée, même si je ne pensais pas avoir entre mes mains un thriller. Même une fois commencé, je ne retrouvais toujours pas le suspens propre au genre…

Après avoir magouillé ses articles pour un grand journal New-yorkais, Tom Valle se retrouve chargé de la rubrique « chiens écrasés » pour la feuille de chou de Littleton, petite vile paumée. Envoyé sur les lieux d’un accident, il constate le décès d’un homme, Dennis Flaherty, qui aurait franchi la ligne blanche pour aller s’écraser contre un arbre avant de bruler dans son véhicule. Le problème? Lorsqu’il souhaite écrire sa nécrologie, il s’aperçoit que cet homme est vivant…

Le début, composé de petites histoires anodines, m’a semblé ne mener nulle part. et puis finalement, les pièces se mettent en place, d’autres questions se posent et l’on ne voit absolument pas arriver le dénouement avant la fin. Si en elle-même, la fin ne m’a pas vraiment plue, peut-être parce que je ne suis pas très sensibles à ce type de complots, j’ai apprécié d’être baladée par l’auteur tout au long de son roman.

en bref, ce n’est pas le thriller haletant du siècle, mais c’est un chouette bouquin pour passer un bon moment.

3 réflexions sur “Storyteller, le polar qui m’a baladée…

laissez moi un p'tit mot!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s