Petit oiseau du ciel

petit-oiseau-du-ciel   Encore une œuvre magistrale de Joyce Carol Oates, et probablement pas la dernière que je vous présente sur ce blog.

Zoé Krueller est retrouvée morte assassinée un jour de février 1983. Les suspects? Son mari, Delray Krueller et son amant Eddy Dielh. réputée pour sa vie dissolue, la lumière ne sera jamais faite sur ce meurtre, laissant les deux hommes toujours suspects pour les habitants de Sparta. Au milieu de toute cette histoire, deux enfants, Aaron Krueller le fils de Zoe et Krista Dielh, la fille d’Eddy, persuadée que son père est innocent.

Le titre Petit oiseau du ciel, tiré d’une chanson de Zoé Krueller est, je trouve, on ne peut plus mal choisi pour ce livre tant la noirceur des faits nous empêche de penser à une quelconque notion de ciel ou de paradis. Joyce Carol Oates nous décrit le destin brisé de deux adolescents qui, sans se connaitre, tissent un lien très fort entre eux fait de haine, de rancœur et d’une sorte de fascination morbide pour la mort de Zoé.

J’ai beaucoup aimé le récit en plusieurs parties distinctes qui met en avant ces existences qui se lient par le plus grand des hasards. J’ai eu un peu plus de mal avec la dernière partie, très courte, qui parle de leurs vies adultes. Je trouve que le livre se finirait très bien sans ça. Comme d’habitude, j’ai été subjuguée par la noirceur de certaines scènes (que je ne peux pas vous décrire sans vous révéler toute l’histoire). Je pense que Joyce Carol Oates est vraiment l’écrivain le plus marquant de la littérature contemporaine américaine crue et réaliste.

En bref, attention, ce livre peut vous kidnapper pour de longues heures!!!

 

4 réflexions sur “Petit oiseau du ciel

  1. Je l’ai dans ma PAL! Il m’a l’air bien surtout apres ta chronique! Je suis en train de lire « nous etions les mulvaney » donc j’attendrais un peu avant d’enchainer sur un autre de cet auteur que je decouvre tout juste mais dont j’entends tellement de bien!

    • oui, il vaut mieux attendre entre deux bouquins. Joyce Carol Oates ça se déguste comme un bon cru. Moi j’ai encore dans ma PAL Blonde (un énorme pavé) et J’ai réussi à rester en vie, un livre qu’elle a écrit après la mort de son mari… alors je vais peut être attendre d’être un peu plus de bonne humeur avant de le lire

      • haha oui tu m’etonnes. Il faut espacer aussi les bouquins tristes meme si intenses et superbes…
        Blonde je veux absolument le lire. J’avais lu un livre de Forestier sur Marilyn et JFK tres bien et tres documente et journalistique mais je voulais lire son livre a elle.

laissez moi un p'tit mot!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s