La PAL de l’Homme (idées de cadeaux inside)

Il y’a peu de temps, au détour d’une conversation, l’Homme m’a demandé si, par hasard, je n’aurais pas un livre à lui conseiller pour qu’il se remette à lire. C’était un peu couillon comme question. Ni une ni deux, il s’est retrouvé avec une Pile à Lire spéciale pour lui dans ma bibliothèque.

En cette période de Noël, je me suis dit que ma sélection pouvait également vous donner des pistes de cadeaux à offrir. Bien sûr, ce n’est qu’une première sélection, faite avec les premiers livres qui me sont tombés sous la main et qui pouvaient lui correspondre. Alors, voilà la bête… (la PAL of course, pas l’Homme).

DSCN4420

    L’Homme aime voyage:

L’Alchimiste, Paolo Coelho (non présent ici)

Dans les forets de Sibérie, Sylvain Tesson (non présent ici)

La Prophétie des Andes, James Redfield

Le tour du monde en 80 jours, Jules Verne (non présent ici)

L’Homme aime le cinéma (cool, on va pouvoir critiquer les adaptations cinématographiques après:

 Le procès, Franz Kafka

Il faut que l’on parle de Kévin, Lionel Shriver

Gatsby, Fitzgerald

Le Dalhia noir, James Ellroy

L’homme qui voulait vivre sa vie, Douglas Kennedy

 Ce sont des monuments de la littérature française:

Le dernier jour d’un condamné à mort, Victor Hugo

Le premier homme, Camus

Thérèse Raquin, Emile Zola

 Parce que ce sont des récents coups de cœur et qu’il faut que tu les lises. Point. T’es obligé. ( explication totalement logique et pertinente):

  Les apparences, Gillian Flynn

 Petits suicides entre amis, Arto Paasilinna

Miserere, Grangé

Les piliers de la Terre, Ken Follett

Vendetta, R.J Ellory

Le chuchoteur, Donato Carrisi

Du domaine des Murmures, Carole Martinez

Charly 9, Jean Teulé

Les âmes grises, Philippe Claudel

L’ombre du vent, Carlos ruiz Zafon

Freedom, Jonathan Franzen

Publicités

welcome to the magic world….

L’autre jour, alors je cherchais péniblement un pull rue de Rivoli avec ma comparse de crime de shopping habituelle, nous nous sommes innocemment dit « Oh, un Sephora! Viens, il faut que je trouve un crayon khol noir, mais je n’achète rien de plus, je suis fauchée! »

Sur ces bonnes paroles, nous voici dans ledit magasin. Pour celles qui ne seraient jamais allée à celui rue de RIvoli, il faut se mettre en situation: vous êtes dans une rue assez grande et pleine de travaux. Partout autour, il y’à H&M, Jennyfer, Pimkie et Forever 21. Au milieu d’un bâtiment, une entrée de magasin Sephora. Face à vous, un petit escalator qui descend. Et tout à coup…

10b98553a8d9f79bb667dd7debfd80e5

 

… Vous voici dans le petit monde magique de Sephora. Des vendeuses (beaucoup trop) se pressent vers vous pour vous canarder d’échantillons et de pschiiits de parfums. Dès que vous regardez un produit, POUM! une vendeuse se matérialise et vous fait tester le produit. Vous êtes donc pailletée de plusieurs couleurs, avez trois couches de fond de teint à peu près, 8 odeurs de parfums différentes, bref, vous êtes vulnérables. Quand arrive la vendeuse qui vous assène le coup de grâce avec son diagnostic de peau, vous repartez, le panier chargé…

DSCN4376   Je vous présente tout d’abord de quoi engager les travaux de rénovation. J’ai la peau fine, claire et pleine de pores apparents (selon la vendeuse). Voici donc le Sérum Pore Refining Solutions, sérum affinant lissant de chez Clinique. La promesse? En deux semaines, les pores sont resserrés de 58%. Pour le moment, je ne l’utilise pas assez régulièrement pour pouvoir juger (je suis toujours clouée chez moi). La crème qui doit merveilleusement se combiner avec ce serum est la crème Eclat du Jour de chez Clarins. Au programme: hydratation, fraîcheur et bonne mine. On verra si ça marche cet hiver!

DSCN4386 Pour camoufler la misère en attendant, je suis repartie avec le fond de teint en bareMinerals SPF20. C’est une poudre pressée dans un très joli petit boitier. Quand la vendeuse me l’a appliqué, c’était très bien. Depuis, je galère à l’appliquer, mais sa texture est très agréable. Pour environ 50 euros, vous allez me dire, il vaut mieux.

DSCN4382 Pour l’appliquer, bien sûr, ce charmant pinceau de la même marque, bien biseauté pour pouvoir appliquer la poudre parfaitement. Prix de la bête? 50 euros aussi…

Et à force de parler avec la vendeuse, je me suis bien entendu rendue compte que je n’avais pas les bons pinceaux pour faire exactement ce que je voulais en maquillage… Voici donc: le pinceau pour anticernes, le pinceau à fond de teint et le pinceau estompeur! J’en avais déja. Mais pas exactement les mêmes. Et puis ceux là, ils sont roses et bleus!

DSCN4390

 

Voilà, voilà le résultat de mes achats craquages à Sephora. La chose top par contre, c’est le nombre d’échantillons avec lesquels je suis repartie. La lotion clarifiante qui va avec la crème, le petit masque pour le visage, le mini format de poudre bareMinerals, un peu de parfum de chez Jean Paul Gaultier. Bref, j’ai eu l’impression de repartir avec une box complète en cadeau…  Voici la petite photo de famille!

DSCN4393

 

Bilan des courses? plus de 200 euros… Et au fait, j’étais venue chercher quoi déjà???